Au XIXe siècle, les œuvres de Shakespeare fascinent les romantiques. Notamment La Tragique Histoire d’Hamlet, prince du Danemark, l’une des plus célèbres pièces du dramaturge anglais, traversée par les questions existentielles du rôle-titre – To be or not to be -, le fantôme de son père assassiné et son amour maudit pour Ophélie. Alexandre Dumas père est lui-même fasciné par ce drame dont il livre, en 1847, une adaptation à succès. C’est à partir de cette version que Michel Carré et Jules Barbier offrent à Ambroise Thomas le livret d’Hamlet, dernier opéra à avoir été créé dans la salle Le Peletier. Inspiré par les formes musicales et dramaturgiques du grand opéra français, le compositeur confère au récit une ardeur participant à la beauté de la partition. Grand sondeur des profondeurs de la psyché humaine, Krzysztof Warlikowski explore la folie qui parcourt ce jalon du théâtre lyrique, et en fait émerger de fascinantes images spectrales.