Tosca, rempli de chaos et de dangers dès les premières mesures, est un opéra captivant. Avec ce mélodrame, écrit en 1900 dans un style provocateur, audacieux et cinématographique, Puccini n’a pas seulement annoncé le XXe siècle, il l’a pris d’assaut. Barrie Kosky met en scène le premier opéra dont il est tombé amoureux dans son enfance. Dans sa production, les facettes plus sombres de l’opéra sont mises en avant. Loin des somptueuses églises romaines, des velours chatoyants ou des colliers de perles scintillants, il se concentre uniquement sur le drame psychologique. Lorenzo Viotti, passionné de Puccini, livre une Tosca musicalement débarrassée des interprétations traditionnelles de la partition, l’abordant d’un point de vue original.